La part de Dieu

Découvrir une ville par ses centres commerciaux est tout à fait fascinant. On y rencontre une population, des habitudes de consommations. Qui rejoint qui ? Qui achète quoi ? Finalement, qui fait vivre la ville ?

Le centre commercial La Part-Dieu à Lyon est une vraie fourmilière. Cinéma, restaurant, boutiques, de quoi y rester une journée entière.
Les magasins de grandes enseignes de middle-class s’alignent les uns après les autres. Ici, la population est relativement jeune. Certains se baladent en couple, d’autres en famille ou entre amis. Rare sont les électrons libres. Ca et là, des groupes sont arrêtés, comme ces quatre hommes qui jouent aux échecs sur les marches, entre les passants, les odeurs de chips et le vendeur de yaourt glacé. Certains s’arrêtent pour observer la partie, le regard au dessus de l’épaule d’un joueur, sac de course à la main. Entre les participants, le dialogue est maigre : un mot qui s’échappe, une main qui se lève, les yeux froncés sur le damier.
Autour de cette bulle de concentration, la vie continue, les passants défilent sur les notes d’une musique lounge ou de la voix d’annonce du centre commercial. Les tickets de caisse s’impriment, en contre bas, la fontaine fait un bruit pas possible qui s’étouffe dans le brouhaha général, fournit de langues différentes.
La part-dieu (suite…)