Canicule à Florence

Firenze 13

Firenze 10

Je me suis rendue à deux reprises à Florence, au cœur de la Toscane italienne, à chaque fois sous un soleil de plomb. 
Finalement, la ville est plutôt bien aménagée pour répondre à une telle chaleur, et les habitants font preuve de malice pour y échapper.

Les terrasses de la ville sont équipées de brumisateurs et les passants marchent à l’ombre, tandis que les pavés adsorbent les rayons du soleil jusqu’à la tombée du jour.

Firenze 6

Le soir, la température ne baisse pas beaucoup et tous se retrouvent dehors : pour un verre sur le trottoir, une glace près de l’Arno ou pour s’émerveiller devant les feux d’artifice lancés au dessus du Ponte Vecchio.

Firenze 12

Seule alternative à cette chaleur suffocante : les petites cours ombragées, propres à l’Italie, si charmantes et si reposantes.

Firenze 14

Publicités

11 réflexions sur “Canicule à Florence

  1. J’y suis allée en juillet 2015 et il faisait effectivement très chaud mais j’avais trouvé ça assez supportable, notamment comparé à l’Andalousie faite à la même période quelques années plus tôt. Même si la ville est dans une cuvette, comme tu le dis il y a plusieurs moyens de ne pas fondre au soleil 😀

  2. Pingback: Florence : I mosaici di Lastrucci – le blog du pigeon voyageur

  3. Pingback: La petite faim de Florence – le blog du pigeon voyageur

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s