New York, New York

Elle répond à tous ses clichés. Franck Sinatra la décrivait comme une ville qui ne dort jamais.
New York est grande, belle, melting-pot, en effervescence, euphorique, bordélique, animée, bruyante, souriante, exubérante, exagérée, surprenante, turbulente, séductrice, gigantesque, à couper le souffle.
Une vie ne suffirait pas à la mettre dans sa poche.

 

Publicités

4 réflexions sur “New York, New York

  1. Pingback: Los Angeles pluriel | le blog du pigeon voyageur

  2. Pingback: “Meet me at 3rd & Fairfax” | le blog du pigeon voyageur

  3. Pingback: Iles de Toronto, un espace vert dans la ville | le blog du pigeon voyageur

  4. Pingback: Toronto, big city life – le blog du pigeon voyageur

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s